Ligue 2 : Le Paradou officielement promu en élite

La Paradou AC, mené par l’entraîneur espagnol Josep Maria Nogués, n’a pas entretenu longtemps le suspense en assurant dès la 26e journée de la Ligue 2 de football, disputée vendredi, son accession parmi l’élite, grâce à une domination de bout en bout.

Lire aussi  Mercato : L'avenir de Faouzi Ghoulam désormais fixée

Le club cher au président Kheïreddine Zetchi, élu à la tête de la Fédération algérienne de football (FAF), a forcé l’admiration depuis le début de la saison en s’appuyant sur le talent de ses joueurs formés au sein de son académie JMG (Jean-Marc Guillou), devenue désormais un modèle en formation à méditer.

Le PAC, qui compte 14 points d’avance sur son poursuivant direct l’USM Blida, a écrasé la compétition depuis pratiquement les premières journées du championnat, d’autant que l’objectif de l’accession constituait une priorité pour les Pacistes.

Les statistiques du PAC sont impressionnantes : 38 buts marqués pour 15 encaissés et l’équipe n’a goûté à la défaite qu’à trois reprises.

Pourtant, le club formé en 1994 avait assuré son accession en Ligue 2 à l’issue de l’exercice 2014-2015 après deux saisons passées en division amateur. Si elle garde ce rythme, la formation algéroise aura certainement son mot à dire la saison prochaine parmi les grands.

« C’est un travail d’une longue saison qui a été récompensé par une accession somme toute méritée. Et même si nous avons atteint notre objectif, nous n’allons pas entrer en vacances », a indiqué le technicien espagnol, principal artisan de cette montée.

Ayant atterri dans un championnat algérien dont il ne connaissait rien, Josep Maria Nogués a réussi son pari. Pourtant, le président Zetchi, dans l’une de ses déclarations à l’APS, avait dit que « l’engagement de cet entraîneur constituait un saut vers l’inconnu, mais Dieu merci le temps m’a donné raison et tout s’est bien passé pour nous ».

Outre son parcours sportif, le PAC est devenu un véritable pourvoyeur de joueurs pour les autres formations. Abderaouf Benghit, désormais une pièce essentielle au sein de l’USM Alger et Zakaria Mansouri, véritable chouchou  de la galerie du MC Alger, sont les exemples les plus édifiants de la réussite de cette équipe sur tous les plans.

Plusieurs joueurs du PAC, tels que Tayeb Meziani (11 buts) et Zakaria Naïdji (10 buts) pour ne citer que ceux-là, seront certainement les attractions de la prochaine période des transferts à l’intersaison.

APS

 
Lire aussi  EN U23 : Match nul contre l'équipe réserve de l'USMA, en amical
 

Mahrez, "On a pas été à la hauteur !"

 
 

Recommandés pour vous :