EN A : L’ère Alacaraz commence par une victoire contre la Guinée

Le nouveau sélectionneur de l’équipe  nationale de football l’Espagnol Lucas Alcaraz a réussi sa première sortie  sur le banc, en menant les Verts à une victoire aux forceps face à la  Guinée (2-1) mardi soir au stade Mustapha-Tchaker de Blida.

Lire aussi  EN : Deux matchs amicaux prévus en Juin, pour les fennecs

Contre toute attente, l’équipe guinéenne a entamé le match tambour battant  en se créant deux occasions de scorer lors des cinq premières minutes de  jeu, devant une défense algérienne peu rassurante.

Combatifs et agressifs, les Guinéens ont voulu impressionner les  Algériens, dont le début de la rencontre fut timide.

La première action dangereuse côté algérien était l’oeuvre d’Adlene  Guedioura, dont le tir puissant à la 20e minute de jeu est passé juste au  dessus de la transversale.

Maitrisant techniquement leur sujet, les joueurs du sélectionneur guinéen  Kanfory Lappé Bangoura ont failli ouvrir la marque à la 33e minute suite  une contre attaque rapide, conclue sur la transversale du portier Rais  M’bolhi, promu capitaine de la sélection.

Les coéquipiers du néo-international Youcef Attal (21 ans), titularisé sur  le côté droit de la défense pour sa première convocation, ont bien réagi  quelques minutes plus tard (37e) en parvenant à trouver le chemin des  filets, contre le cours du jeu, grâce à Sofiane Hanni, dont il s’agit de son troisième but avec l’EN.

Un avantage qui ne reflètait pas la  physionomie de la première période. Au retour des vestiaires, la sélection nationale ne dégageait pas cette assurance de dominer son adversaire, qui est parvenu à égaliser grâce au rentrant Camara Aboubacar Demba (58e), profitant d’une mauvaise relance  d’Aissa Mandi, remplacé dans la foulée par le revenant Carl Medjani.

Quelques minutes plus tôt, le milieu défensif Nabil Bentaleb a cédé sa  place à Saphir Taider après avoir reçu un coup à la cheville.

Sentant son équipe mal inspirée sur le plan offensif, le coach national a  incorporé coup sur coup Hilal Soudani, Ryad Boudebouz et Sofiane Feghouli,  avec l’espoir de faire bouger les choses.

Soudani, profitant d’une remise sur le côté gauche de Ghoulam, est parvenu  à redonner l’avantage pour les Verts (78’), une avance que les Algériens  ont réussi à préserver jusqu’au sifflet final de l’arbitre.

Avec cette victoire laborieuse, l’Algérie a réussi tout de même à chasser  le signe indien face à la Guinée, qui restait sur deux victoires lors des  quatre dernières confrontations disputées depuis 2008.

Le nouveau coach national aura certainement du pain sur la planche dans  l’optique de remettre l’équipe nationale sur rails en vue des prochaines  échéances importantes à commencer par celui face aux Eperviers du Togo  dimanche prochain.

 

Le onze de départ aligné par Alcaraz : M’bolhi (capitaine), Attal,  Ghoulam, Mandi, Bensebaini, Guedioura, Bentaleb, Brahimi, Hanni, Mahrez,  Slimani.

 

 

APS


 
Lire aussi  EN A : Les 5 déclarations de Lucas Alcaraz à retenir, lors de sa première conférence de presse
 

Mahrez, "On a pas été à la hauteur !"

 
 

Recommandés pour vous :