Algérie – Togo : El Khadra doit vaincre et convaincre

La sélection algérienne de football espère vaincre et convaincre pour sa première sortie officielle depuis sa désillusion de la Coupe d’Afrique des nations (CAN-2017) en accueillant le Togo dimanche au stade Mustapha-Tchaker de Blida (22h00) dans le cadre de la première journée du groupe D des qualifications pour la CAN-2019 au Cameroun.

Lire aussi  EN A : Quels sont les prochains matchs des fennecs ?

Cette rencontre intervient quelques jours après le premier test réussi du nouvel entraîneur national, l’Espagnol Lucas Alcaraz face à la Guinée (2-1) dans un match amical disputé également à Blida. Mais cette sortie a laissé le large public algérien sur sa faim, en raison de la copie mi-figue, mi-raisin rendue par son équipe.

Alcaraz lui-même avait reconnu que les siens n’étaient pas parfaits dans cette rencontre, leur première depuis janvier dernier, soit depuis leur élimination au premier tour de la CAN gabonaise, mais a tenu à valoriser ce succès « très important sur le plan psychologique », estimant que ses protégés avaient besoin de renouer avec la victoire « pour se remettre en confiance ».

Même son de cloche chez les coéquipiers du nouveau capitaine de la sélection, le gardien de but de Rennes (France), Raïs M’Bolhi. « On sait que nous n’avons pas livré un grand match, mais le fait de l’avoir remporté contre une bonne équipe guinéenne est très important pour le moral des joueurs, après la période difficile que nous venons de traverser », a déclaré pour sa part le défenseur central de Rennes, Ramy Bensebaïni.

A présent que le déclic semble avoir été réalisé, les Verts sont conscients qu’il leur faudra dimanche non seulement glaner les trois points de la victoire pour bien démarrer ces éliminatoires de la CAN-2019, mais aussi se réhabiliter aux yeux de leurs fans qui n’étaient pas nombreux à avoir fait le déplacement au stade Tchaker mardi passé, alors que d’habitude, les sorties dans leur jardin préféré à Blida se jouaient devant des gradins pleins à craquer.

Et pour reconquérir de nouveau leur galerie, les joueurs de l’équipe nationale tablent sur un succès avec l’art et la manière contre un adversaire en  »pleine reconstruction », selon son entraîneur français

Claude Leroy, dont le souci majeur dans cette empoignade sera de trouver la meilleure formule pour mettre hors d’état de nuire une attaque algérienne qu’il appréhende énormément.

Côté effectif, le coach du  »Club Algérie » aura l’embarras du choix pour composer son onze de départ. Tous les joueurs concernés par le stage qui a débuté le 2 juin dernier sont aptes pour la rencontre, y compris le milieu de terrain Nabil Bentaleb et le néo-international Youcef Attal, tous les deux touchés contre la Guinée.

Un trio arbitral botswanais sous la conduite de Jushua Bondo dirigera le match. Bondo sera assisté de ses deux compatriotes Oamogetse Godismang et Moemedi Monakwane.

L’autre rencontre du groupe D mettra aux prises le Bénin et la Gambie, également dimanche à Cotonou.

Les premiers de chaque poule, les trois meilleurs deuxièmes ainsi que le pays organisateur de la CAN-2019 prendront part à la phase finale du tournoi.

 

APS

 


 
Lire aussi  CAN 2019 : Zetchi le confirme, l'Algérie est prête à remplacer le Cameroun !
 

Mahrez, "On a pas été à la hauteur !"

 
 

Recommandés pour vous :