EN A - Madjer : "On a joué avec élégence" - FAF News

Madjer : « On a joué avec élégance »

Après la victoire des fennecs, hier contre la République centrafricaine, Rabah Madjer s’est exprimé à propos de nombreux sujets en conférence de presse.

Lire aussi  EN A : Le nouveau maillot de l'Algérie dévoilé !

Le capitanat des verts, le stade du 5 juillet, la composition de l’équipe, les critiques envers la sélection ou même l’arrivée d’un éventuel préparateur physique. Tels ont été les sujets dont Rabah Madjer s’est exprimé.

 

«On a joué avec élégance»

«Vous avez vu le match contre le Nigeria où nos joueurs ont beaucoup donné au cours de cette rencontre. Notre équipe était malade depuis un certain temps. Maintenant, on voit que le groupe revient et a réussi le nul face au Nigeria et aujourd’hui face à la RCA, on a gagné. On a joué avec élégance car on a tout fait dans ce match et on a gagné par trois buts à zéro.»

 «Beaucoup de gens vont changer d’avis après ce match»

«Cette EN mérite tout le respect. Il faut apprendre à dire merci. Je ne sais pas ce qui se passe avec nous. Les gens ne sont jamais contents et je ne sais pas pourquoi. Après la prestation d’aujourd’hui, il y a beaucoup de gens qui vont changer d’avis.»


Vidéo : Madjer s’emporte en conférence de presse


«Je voulais aligner Ziti et Benguit, mais…»

«J’ai donné la chance à pratiquement tout le monde. J’ai fait 6 changements. Brahimi est sorti. C’est un changement tactique. Je voulais aligner Ziti et Benguit mais je n’ai pas eu le choix car on n’avait que 6 changements seulement.»

 

«On a joué en 4-5-1 face au Nigeria qui est devenu un 4-4-2 avec Bounedjah»

«On a joué en 4-5-1 face au Nigeria avec une sentinelle car le match était important. Après, j’ai changé pour le match contre la RCA. Face au Nigeria, on a attaqué et créé des occasions et on a terminé en 4-4-2. Idem pour aujourd’hui après la rentrée de Bounedjah.»

 

«Je peux jouer à Constantine, Blida, n’importe où»

«Pas de soucis, je peux jouer n’importe où. Ici, à Constantine, Blida. Le plus important, c’est de construire une équipe et lui donner une personnalité. On a des éliminatoires de la CAN 2019. je veux qu’à cette période on ait une équipe de qualité.»

 

«L’EN manque d’individualités»

«Je ne suis pas satisfait à 100% car il manque des individualités qui peuvent donner beaucoup à l’EN. On va commencer à travailler et choisir les meilleurs joueurs pour les Verts. On choisit le stade où on joue. Quand on a une équipe qui est capable de jouer, on n’est pas touchés par les critiques. On fait notre travail et je ne pense qu’à l’EN et à son avenir. Maintenant, on travaille dans de très bonnes conditions et les joueurs sont disponibles. La preuve, il y a un changement en bien.»

 

«On a tenu en échec le Nigeria qui a battu l’Argentine»

«On a fait un grand match face au Nigeria. Cette même équipe a battu l’Argentine 4 buts à 2 car le Nigeria est une grande équipe. On l’a tenue en échec. On est sur la bonne voie, laissez-nous travailler.»

 

«Je ne comprends pas les attaques contre ma personne et l’EN»

«Ceux qui nous critiquent, aidez-nous par votre silence. Je ne voulais pas répondre mais maintenant, je ne comprends pas ce qui se passe. Pourquoi toutes ces attaques contre l’EN et ma personne. De toute façon, les critiques ne nous atteignent pas. Celui qui ne nous aime pas et qui n’aime pas l’EN, c’est son affaire.»

 

«J’ai demandé à la FAF d’engager un préparateur physique»

«Ce n’est pas vrai, Ighil était présent durant l’échauffement. Je vous le dis. On est là pour éteindre le feu. J’ai demandé à la FAF d’avoir un préparateur physique. Il faut nous comprendre, on sait ce qu’on est en train de faire. J’ai dit après la RCA on commencera à travailler. On va engager un préparateur physique. Je le dis, c’est le bon Dieu qui nous a aidéS. C’est avec la volonté de ces joueurs qui voulaient gagner ce match. J’ai beaucoup de respect pour les gens mais certains essayent de nous déstabiliser par tous les moyens. Moi, je vois tout. Je n’ai pas critiqué, quand je critique c’est constructif.»

 

«Slimani sera capitaine la prochaine fois»

«Hier c’était Brahimi, aujourd’hui c’est Riyad. J’ai ma politique à moi. Je ferai comme ça jusqu’à la phase finale de la CAN où je choisirai mes deux capitaines. Demain ce sera Slimani. Je veux remonter le moral à mes joueurs et je continuerai comme ça et après ce sera Medjani.»

 

FAFnews.net


 
Lire aussi  Insulté par le public du NAHD, Madjer quitte les tribunes ! (Vidéo)
 

Mahrez, "On a pas été à la hauteur !"

 
 

Recommandés pour vous :