Violence: la fédération réagit (enfin)

La Fédération algérienne de football (FAF) est enfin sorti de son long silence. Trois jours après les heurts de vendredi aux stades de Constantine et Oran, la FAF a regretté et dénoncé « le comportement irresponsable de certains dirigeants et acteurs de notre football »

Lire aussi  EN A : La liste de Madjer face au Nigeria dévoilée

« La Fédération algérienne de football (FAF), et après avoir pris connaissance de tous les rapports et comptes-rendus des différents services et parties concernées par ces deux événements (…) prend acte de l’extrême gravité de ces actes de violence enregistrés encore une fois dans nos arènes sportives et les condamne énergiquement et fermement.« , peut t’on lire sur un communiqué officiel de la FAF publié sur son site officiel.

La fédération a également promis qu’elle usera toutes les ressources nécessaires afin de « combattre et les chasser les fauteurs de troubles de nos stades« , « La FAF rappelle aux fauteurs de trouble qu’elle usera de tout son poids, et avec l’aide des autorités et de tous les acteurs concernés, de près ou de loin, par la gestion et l’organisation des rencontres de football, pour les combattre et les chasser de nos stades qui doivent être des lieux de fête, de spectacle et de fair-play, comme elle interpelle toute la famille du football sur le gros travail à faire pour extirper ce mal qui ronge notre sport-roi.

La FAF regrette et dénonce ce comportement

« La FAF regrette et dénonce le comportement irresponsable de certains dirigeants et acteurs de notre football qui, à travers leurs déclarations intempestives, irréfléchies et provocatrices sur les médias, ont suscité la haine entre les jeunes supporters d’une même nation« , peut t’on également lire sur le communiqué publié par la FAF.

FAFnews.net


 
Lire aussi  Turquie : Sofiane Feghouli suspendu 3 matchs
 

Recommandés pour vous :